Dans quel type d’immobilier investir avec 150 000 euros ?

Dans quel type d’immobilier investir avec 150 000 euros ?

Dans quoi investir avec 150000 euros ?

Avec une somme de 150 000 euros, il est possible d’investir dans l’immobilier et d’en tirer un bon revenu. Que les biens soient neufs ou anciens, il suffit de savoir s’y prendre. Trouvez plus de détails ici.

L’immobilier est un domaine porteur dans lequel l’investissement permet d’avoir de grands retours. Seulement, cela n’est pas accessible à toutes les bourses. Avant de se lancer, il est important de caler un certain budget et d’agir conformément à ce dernier.

Cependant, il n’est pas forcément nécessaire d’attendre d’avoir des millions en banque avant de se lancer. Une somme de 150 000 euros peut suffire pour un départ. Il suffit de savoir le type de logement approprié pour cette somme, et surtout, comment s’y prendre pour réussir. Voici quelques conseils sur les types de logements dans lesquels vous pouvez investir avec un budget de 150 000 euros.

A lire également : le guide de la fiscalité

Investir dans l’immobilier ancien avec 150 000 €

Investir dans l’immobilier ancien avec un budget réduit peut s’avérer bénéfique, mais regorge tout de même des inconvénients. Parmi les bénéfices, vous aurez :

  •  Un grand choix de logements et biens disponibles. Il existe sur le marché de l’investissement immobilier, une gamme variée de biens. Dans la plupart, ceux nouvellement construits ou rénovés soient bien plus couteux et inaccessibles pour un budget aussi serré que 150 000 euros. Pourtant, d’un autre côté, il existe plusieurs logements anciens disponibles à ce prix. Que ce soit les studios ou les maisons habitables, on en trouve assez rapidement.
  • Les prix des biens anciens sont bien plus abordables que ceux cédés à l’état neuf. C’est une évidence et cela se rapproche au point précédent. Compte tenu du fait que les logements anciens ont perdu une certaine valeur au fil du temps et ne sont pas à jour d’un point de vue moderne, ils sont donc accessibles à des coûts bien plus réduits que les nouveaux biens immobiliers.

Quant aux inconvénients, les plus perceptibles sont :

  • La rénovation dans le but de remettre à jour. Comme indiqué ci-haut, les logements anciens sont généralement limités quant aux compétences modernes, ce qui nécessite certains travaux de réfection afin d’attirer les locataires. Cela génère donc des coûts supplémentaires, qui nécessitent d’être évalués en avance. Pour un budget unique de 150 000, vous devez veiller à acquérir le bien à un coût plus bas, de manière à ce que les travaux et autres démarches complètent le tout au montant total.
  • La défiscalisation est difficile à obtenir avec ce type de bien. Les impôts sur le revenu foncier sont des charges non négligeables. Pour alléger la tâche des investisseurs, il existe des dispositifs de défiscalisation, mais dont la plupart ne s’appliquent qu’aux biens locatifs neufs. Vous ne pouvez donc pas bénéficier de ces avantages avec un bien ancien.

Comment réussir à investir dans le neuf avec 150 000 € ?

Il est bien possible de réaliser des investissements immobiliers sur des biens neufs avec un budget de 150 000 euros. Ici, les caractéristiques sont contraires à ceux des investissements sur les biens anciens.

En tant qu’avantage, les biens immobiliers neufs :

  • Peuvent être défiscalisés : Contrairement aux biens anciens, les biens immobiliers neufs peuvent bénéficier des bienfaits que fournissent les différents dispositifs de défiscalisation. Ici une fois que vous respectez les conditions demandées par l’un de ces outils vous pouvez voir vos impôts être réduits ou totalement annuler ce qui permet de réduire les charges d’investissement.
  • Les biens neufs sont en bon état : immédiatement après la construction ou après les travaux de rénovation, les biens immobiliers sur lesquels vous investissez à l’état neuf sont non seulement présentables, mais aussi à jour. Généralement, ils présentent un bon rapport énergétique ce qui motive les locataires à payer un loyer valeureux.

En ce qui concerne les inconvénients, les biens neufs sont difficilement accessibles, car très couteux. Cela rend leur disponibilité réduite pour les investisseurs à petit budget. En dehors de studio, des petits bureaux, et des maisons à trois pièces, les biens avec une grande superficie sont extrêmement rares à 150 000 euros. 

Investir dans une résidence principale avec 150 000 euros

Si vous cherchez à acquérir une résidence principale, selon la région où vous vous trouvez, cela peut être une somme suffisante pour trouver la perle rare. En effet, les prix de l’immobilier varient sensiblement d’une région à une autre. A bordeaux par exemple, il sera difficile de trouver mieux qu’un T2 avec ce budget. Mais dans la région de Tours ou d’Angers, vous pourrez trouver une maison de 3 chambres avec un petit jardin avec ce budget sans trop de difficulté. La localisation, encore et toujours ! D’ailleurs, rappelez-vous que la crise du coronavirus a mis à nouveau en lumière ces lieux à la campagne, leur donnant un nouvel attrait pour les investisseurs ou les acheteurs. La demande est donc en augmentation, les prix aussi, lentement mais surement…

Vous avez aussi la possibilité d’investir dans un logement atypique. Si vous aimez l’originalité, pourquoi pas opter pour une maison container, ou même une tiny house ? Certains biens immobilier peuvent être jusqu’à 30 voire 40% moins chez qu’un bien dit « classique ». Consultez la liste des maisons les moins chères pour en avoir le cœur net !

Les pièges à éviter dans l’investissement immobilier

Lorsque vous avez un petit budget, le souci d’acquérir un bien immobilier de qualité sur lequel investir peut détourner votre attention sur les petits détails, ce qui multiplie les arnaques. Les prix trop bas sont parfois des pièges, qui conduisent à l’acquisition d’un bien de mauvaise qualité. Vous devez donc être vigilant tout en évitant les secteurs isolés, les biens nécessitants une rénovation complète ainsi que les adresses peu côté où les demandes de location sont réduites.