Tout savoir sur la défiscalisation immobilière en neuf

Comme tout investissement, un placement immobilier doit être rentable pour intéresser l’investisseur. Avoir une bonne connaissance de la législation est donc indispensable pour réussir sa défiscalisation immobilière en 2020. En effet, un placement immobilier est un investissement assez coûteux qui doit par conséquent offrir un minimum de rentabilité. Le domaine fiscal est donc important, car il permet des économies très intéressantes tant à l’achat qu’au niveau des travaux. Plusieurs dispositifs défiscalisants sont disponibles pour vous permettre de faire de votre projet d’investissement une réussite globale. Il faut néanmoins prendre le temps d’étudier ces possibilités. C’est ce que nous faisons dans cet article.

Le choix de l’investissement immobilier

Lorsque vous désirez investir dans l’immobilier neuf, sachez qu’il existe une pléthore de dispositifs défiscalisants très attractifs vous permettant de faire des économies. Qu’il s’agisse des avantages fiscaux lors de l’opération d’achat du logement ou des travaux de rénovation divers pour le rendre plus confortable, nombreuses sont les dispositions prises par le gouvernement pour vous aider à faire des économies.

Pour que ces dispositifs soient efficaces, il y a un élément très important que vous devez d’abord prendre en compte. L’importance de cet élément est tel qu’il peut à lui seul réduire de manière très significative l’impact positif des dispositifs de défiscalisation censés vous apporter une aide fiscale. Il est par conséquent plus qu’important de prendre le temps de bien réfléchir à cet élément.

L’élément si important donc nous parlons est le choix de l’investissement immobilier. En effet, les divers dispositifs mis en œuvre par l’État sont spécialement prévus pour les différents types d’investissement. Il faut donc prendre le temps de bien étudier les paramètres qui influenceront votre investissement immobilier. Le premier élément à clarifier sur la défiscalisation immobilière en neuf est donc le choix de l’investissement.

Les différents choix d’investissements immobiliers possibles

Il existe plusieurs types d’investissements immobiliers qu’il est possible de réaliser. Bien sûr, tout dépend de certains éléments tels que le budget, les opportunités ou encore l’emplacement. Le choix de l’investissement immobilier est un élément à prendre très au sérieux dans la défiscalisation immobilière en neuf surtout qu’il y a des avantages plus intéressants pour un type d’investissement que pour un autre.

En tant qu’investisseur immobilier, différents choix d’investissement s’offrent à vous. Vous avez le choix entre un investissement immobilier comme bien personnel ou alors un bien locatif. Dans le cas d’un investissement immobilier comme bien personnel, il peut encore s’agir, soit d’une résidence principale soit d’une résidence secondaire. Du point de vue fiscal, la précision en vaut la peine.

Dans le second cas, le choix de l’investissement locatif peut être de plusieurs types. Il y a la possibilité de louer le bien meublé ou alors non meublé. Ainsi, vous aurez le choix entre le statut de loueur meublé professionnel (LMNP) ou de loueur meublé professionnel (LMP) sans compter la possibilité d’acheter à nue-propriété, etc. Il est important de noter que chacune de ces possibilités peut bénéficier d’un avantage fiscal très intéressant.

À compter du 1er janvier 2021, le dispositif Pinel sera réservé aux investissements réalisés dans des logements situés dans un bâtiment d’habitation collectif

Le dispositif Pinel

Très important comme dispositif de défiscalisation immobilière dans le neuf, ce dispositif est très attractif et très intéressant pour de nombreuses raisons. Le prix de l’investissement est plafonné à une valeur assez élevée et en plus, les différents taux de réduction fiscale sont très intéressants. Le seul reproche à lui faire est qu’il est relativement contraignant en termes de conditions d’éligibilités.

En effet, cet avantage fiscal est soumis à des conditions assez strictes pour ne pas dire un peu contraignantes. Il s’agit en fait, d’une mesure de défiscalisation immobilière en neuf mise en œuvre pour encourager l’investissement immobilier en zone dite de tension locative. Pour bénéficier de cette aide, il faut donc investir dans une de ces zones, le montant de l’investissement pris en compte dans le calcul de la défiscalisation est également plafonné à 300 000 euros.

Le dispositif Pinel 2020 vous offre ainsi la possibilité de bénéficier d’une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21 % du prix du logement qui ne doit pas dépasser le plafond susmentionné. En revanche, vous devez également consentir à louer ce bien non meublé durant une période allant respective de 6, 9 ou 12 ans. Cette location se fera moyennant un loyer dont le plafond sera fixé par cette mesure.

La location en meublé

La location en meublé est un investissement locatif qui consiste à louer à un locataire un logement déjà meublé. Il s’agit en fait de mettre en location un logement disposant d’un minimum en termes de mobilier et d’équipements divers. La liste du mobilier exigible est clairement définie pour éviter tout désagrément aux parties concernées. Compte tenu des avantages qu’il offre, il est très conseillé aux investisseurs contrairement à une location non meublée.

Avec la location en meublé, vous bénéficiez d’une défiscalisation immobilière en neuf très avantageuses. En effet, si vous relevez du régime d’imposition simplifié, vous bénéficierez d’un abattement forfaitaire de 50 % ou de 71 % sur vos loyers. Pour une location en non meublée, l’abattement offert sera de seulement 30 % des loyers perçus, un sacré désavantage quand même.

En revanche, pour un régime d’imposition réel, vous aurez la possibilité de déduire un bon nombre de charges. En effet, cette option vous donne la possibilité d’amortir le prix du bien loué, cette mesure a pour conséquence d’éliminer vos revenus imposables pour une période assez longue couvrant de nombreuses années. Il faut tout de même noter que le budget d’investissement de ce type de location est assez conséquent, raison pour laquelle elle est couverte par des avantages fiscaux assez conséquents.

Un logement en nue-propriété

Très intéressant sur le plan de la défiscalisation immobilière en neuf, acheter un logement en nue-propriété donne lieu à des avantages fiscaux assez attractifs. L’achat en nue-propriété n’est pas soumis à l’impôt sur la fortune immobilière si l’usufruit est cédé à une tierce personne, c’est d’ailleurs la base de l’usufruit locatif social (ULS).

Il s’agit d’un montage très ingénieux donnant accès à des avantages fiscaux conséquents puisque l’achat de la nue-propriété se fait via une société spécialisée. L’usufruit est alors acquis par le bailleur social qui en aura désormais la charge, vous aurez ainsi acheté un bien 50 % moins cher sans avoir à en gérer la gestion. À la fin du contrat, le bien est récupéré sans frais ni taxes.